L`absence des Haitiens à Pedernales provoque une grave crise économique

Mauvais calcul pour les « nationalistes » dominicains qui se sont mordus le doigt dans leur vendetta contre les travailleurs haitiens indispensables à l`économie dominicaine

République Dominicaine, jeudi 22 mars 2018 ((rezonodwes.com))– Les autorités municipales et les commerçants de la province de Pedernales ont averti que cette ville est en train de traverser la pire crise économique de son histoire. Suite au départ forcé des Haïtiens, les ventes ont été réduites à moins de 20% et l’incertitude règne parmi les habitants de la région.

Le marché binational, qui se tenait les lundi et vendredi, est fermé pour deux semaines par résolution du conseil d’administration, alors que les autorités haïtiennes n’ont pas transféré à la République Dominicaine l’ouvrier agricole haïtien, détenu à Jacmel sous l`accusation d`avoir tué un couple de fermiers dominicains.

Le maire de Pedernales, Luis Félix Matos (Minguito), a prévenu que la situation est devenue très difficile sur place. A partir de la semaine prochaine le panorama est incertain car la population presse pour descendre dans les rues, a-t-il estimé.

Luis Félix Matos a fait valoir qu’en raison de l’incertitude, le conseil maintient le marché binational fermé, car son ouverture exposerait Dominicains et Haïtiens à une confrontation aux conséquences imprévisibles.

Selon le maire Matos, la situation à Pedernales est si difficile que la zone de libre-échange et la plupart des entreprises pourraient fermer leurs portes, ce qui laisserait des centaines de personnes sans travail dans une localité où les sources d’emploi sont rares. A elle seule, la zone de libre-échange qui vend des vêtements spéciaux aux ressortissants haïtiens compte 550 employés. Ceux-ci risquent d`être licenciés dans les prochaines heures avec toutes les conséquences économiques et sociales que cela entraînerait pour la province.

Sans acheteurs. les étagères des magasins de la zone franche restent pleines de marchandises et leurs dirigeants ont envoyé une communication au conseil pour les avertir d`une imminente fermeture, a indiqué le maire qui dit regretter de ne déceler très peu d`intérêt au niveau des autorités dominicaines et haïtiennes pour parvenir à un accord devant mettre fin à la paralysie à Pedernales.MiamiTight.com

No Comments Yet.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.